Toi aussi, aide ton instit !

Publié le par Ash



C'est toujours la même chose, à la télévision on nous montre des enfants avec leur Lafuma et autre Eastpack flambant neuf, Les parents émus de laisser leur progéniture pour la première fois, quasiment livrée à elle même. Mais ces pauvres diables ne sont pas les seuls à souffrir, ceux que les recteurs nomment lélite de la nation, les instits, les profs rentrent dans une période difficile.

 


Stress, sommeil difficile, idées noires… les symptômes ne manquent pas. Conjoint(e)s d’instit vous pouvez les aider par quelques phrases rassurantes :

 

- Pour rassurer dans l’urgence : « Allez va, c’est bientôt mercredi ! »

- Si on est jeudi : « Allez va, c’est bientôt le week-end !! » fonctionne mieux les veilles de pentecôte et autres longs week-end.

- Imparable, car souvent vrai : « Allez va, c’est bientôt les vacances ! » 
 
Non mais sérieusement, il arrive que les instits se retrouvent démunis face à des enfants difficiles (mauvaise éducation, problèmes familiaux, gros problèmes psychologiques…) et des intervenants extérieurs ou non, qui ont parfois des œillères, la tête dans un trou d’autruche… C’est un peu cela qui provoque ce stress de rentrée.

Alors vous les conjoint(e)s, tout en utilisant les trois phrases sélectionnées, ne soyez pas avare en encouragements, donnez des hugs, soyez les supporters number one (matin, midi et soir) de votre moitié.

 Si vous êtes dans une soirée composée à 98% de profs (vous remarquerez que ces gens là, aiment se rassembler pour se rappeler le boulot), court-circuitez immédiatement toute conversation pédagogique. Par exemple, orientez le débat sur le dernier LOST ou Desperate Housewives (ne pas parler de l’instit !) car les séries sont parfois le seul ami du prof face à ses copies.

 Ha oui et ouvrez une tablette de chocolat, l’anxiolytique de l’enseignant et une bonne bouteille pour les plus coriaces.

A mes amis enseignants, pardonnez le côté satyrique de cet article et n’y voyez là que mon amitié.
Bises à Eric, Elodie, Sophie, Véronique, Lolo, Ludo, Cécile, Maria et Nathalie !!  

Commenter cet article

Philippe 21/09/2008 23:38

Pour décompresser, Corneville c'est pas mal non plus, surtout au soleil. Et c'est le seul moment où on a notre instit. pour nous tout seul...

Ash 22/09/2008 19:23


Haaaa Cornevlle... que de bons souvenirs arrosés et caloriques... mais que de bons moments avec des hôtes et des invités de qualité...


eloric 03/09/2008 10:40

100% d'accord, mon gars, surtout pour le chocolat et la bouteille (un p'tit Irancy f'ra l'affaire) !! A + pour le ciné-club histoire de décomprésser un peu plus!
au fait, c'est quand les prochaines vacances ?!?